Anciens évènements

Filtrer par
Avril 2024
11 avril 2024

Webinaire Hassan M. Nagib

Wall-Bounded Turbulence: Recent Lessons from Experiments-Asymptotics-Computation

Hassan M. Nagib est titulaire de la chaire John T. Rettaliata d'ingénierie mécanique et aérospatiale à l'Illinois Institute of Technology, et a été le directeur fondateur du centre de recherche sur la dynamique des fluides de l'institut. Il est spécialisé dans la mécanique des fluides, les écoulements turbulents et la gestion et le contrôle des écoulements. À l'Illinois Tech, il a été président du département MMAE, doyen de l'Armour College, vice-président académique et scientifique en chef de l'IIT Research Institute (IITRI). H. Nagib a reçu plusieurs distinctions prestigieuses, dont celle de membre de la Société Américaine de Physique, de l'Association Américaine pour l'avancement des Sciences, de l'Institut Américain d'Aéronautique et d'Astronautique et de la Société Américaine des Ingénieurs en Mécanique. Depuis son institut pendant plus d'un demi-siècle, il a été professeur invité à plusieurs reprises à l'université de Stanford, au California Institute of Technology, au KTH Royal Institute of Technology, à l'École polytechnique fédérale de Lausanne, à l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen, et a été Tewkesbury Fellow au département d'ingénierie mécanique de l'université de Melbourne. Traduit avec DeepL.com (version gratuite) Hassan M. Nagib is the John T. Rettaliata Endowed Professor of Mechanical and Aerospace Engineering at the Illinois Institute of Technology, and was the founding director of the institute’s Fluid Dynamics Research Center. His field of specialty is in fluid mechanics, turbulent flow, and flow management and control. At Illinois Tech, he served as MMAE department Chair, dean of Armour College, academic vice president, and chief scientist for IIT Research Institute (IITRI). Nagib is the recipient of several prestigious honors including being a Fellow of the American Physical Society, the American Association of Advancement of Science, the American Institute of Aeronautics and Astronautics, and the American Society of Mechanical Engineers. From his base institute for more than half a century, he has been a visiting faculty on several occasions at Stanford University, California Institute of Technology, KTH Royal Institute of Technology, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Friedrich-Alexander University, Erlangen, and a Tewkesbury Fellow in the Department of Mechanical Engineering at University of Melbourne.

Mars 2024
28 mars 2024

Webinaire Rui Ni

The Wrath of the Small: Fragmentation of Bubbles in Turbulence by Small Eddies

Rui Ni est Assitant Professor en Engineering à l'Université Johns Hopkins (JHU) et a été nommé professeur DOE ORISE en 2019. Avant de rejoindre JHU, il était titulaire de la chaire Kenneth K. Kuo à la Penn State University. Il a obtenu son doctorat au département de physique de l'Université Chinoise de Hong Kong en 2011, et a travaillé comme chercheur postdoctoral à Yale et à l'Université Wesleyan. Il a reçu une bourse CAREER de la NSF dans le domaine de la dynamique des fluides, une bourse de jeune chercheur de l'ACS-PRF et une bourse Early Stage Investigation de la NASA. Ses recherches portent principalement sur le développement de méthodes expérimentales avancées pour comprendre les écoulements multiphasiques dans de nombreuses applications, telles que les systèmes énergétiques, les émulsions, l'ingestion de particules dans les turbines à gaz, les atterrissages sur des corps extraterrestres et l'atténuation des poussières pour les futures explorations spatiales.

21 mars 2024

Webinaire Sébastien Galtier

Heat and mass transport in porous media: Insights from experiments, simulations, and modelling.

Sébastien Galtier obtained a PhD at Observatoire de Nice in 1998 under the supervision of Prof. Annick Pouquet. His PhD was on 'MHD turbulence and intermittency'. He joined the Mathematics Institute of University of Warwick in 1999 as a post-doc before to obtain a permanent position at University Paris-Sud in 2001. He is now Professor in Astrophysics at Université Paris Saclay in the "Laboratoire de Physique des Plasmas". He was awarded as Junior and Senior member of Institut universitaire de France (IUF). His research interest is on turbulence in astrophysics and cosmology. He uses both high level mathematical tools and massive numerical simulations to study the properties of turbulence and discover new fundamental laws. The domains of application are diverse: solar wind plasma, supersonic interstellar medium, solar coronal heating, dynamo in stars and planets, and primordial gravitational waves. Magnetohydrodynamics (MHD) and general relativity are the main equations used to investigate these questions.

14 mars 2024

Webinaire Marco de Paoli

Heat and mass transport in porous media: Insights from experiments, simulations, and modelling.

Marco De Paoli a obtenu son doctorat en Mécanique des Fluides à l'Université d'Udine en 2017, sous la direction du professeur Alfredo Soldati. Au cours de son postdoc à la TU Wien (2017-2021), il a travaillé sur des expériences sur les écoulements multiphasiques. En 2022, il a été Erwin Schrödinger Fellow au sein du groupe de physique des fluides (Université de Twente), où il a travaillé avec Detlef Lohse. Depuis 2023, il est boursier Marie Sklodowska-Curie au sein du même institut. Il s'intéresse actuellement aux expériences et simulations sur la convection des milieux poreux et les écoulements chargés de fibres.

07 mars 2024

Webinaire Rodney O. Fox

Simulation of the Grenoble bubble-column experiments

Prof. Rodney O. Fox joined Iowa State University in 1998 as the Glenn Murphy Professor of Engineering, later becoming the Herbert L. Stiles Professor of Chemical Engineering until 2012. He is been an Associate Scientist at the US-DOE Ames Laboratory since 2001, rising to Distinguished Professor in 2010. Prof. Fox held visiting professorships in Belgium, Denmark, France, Italy, Switzerland, and The Netherlands, and was a NATO Postdoctoral Fellow in France from 1987 to 1988. Among his awards are a NSF Presidential Young Investigator Award in 1992 and ISU Outstanding Achievement in Research Award in 2007. He was elected Fellow of the American Physical Society in 2007 and the AIChE in 2020. Prof. Fox received the North American Mixing Forum Award for Excellence and Shell Particle Technology Forum Thomas Baron Award in 2016. In 2022, he was named the Fulbright-Tocqueville Distinguished Chair and Jean D’Alembert Senior Chair at the University of Paris-Saclay, CentraleSupélec. Prof. Fox’s contributions to multiphase and reactive flow modeling are groundbreaking. His group developed novel computational fluid dynamics models, including powerful quadrature-based moment methods (CQMOM, GQMOM, HyQMOM). His research spans turbulent flow, chemical reactions, and multifluid models. His books, Computational Models for Turbulent Reacting Flows (2003) and Computational Models for Polydisperse Particulate and Multiphase Systems (2013), are authoritative works in the field.

Février 2024
22 février 2024

Webinaire Kai Fukami

Taming extreme aerodynamic flows with generalized super resolution and manifold identification

Kai Fukami est Post-doc à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il a obtenu sa licence (mars 2018) et sa maîtrise (septembre 2020) à l'université de Keio (Japon). Il a obtenu son doctorat à l'UCLA en février 2024. Ses recherches sont axées sur le développement de techniques basées sur des données inspirées de la physique pour les analyses de flux turbulents, en tirant parti de la dynamique des fluides computationnelle, de l'apprentissage automatique super/non supervisé et de la théorie des réseaux complexes. Il a été sélectionné comme "2022 Amazon Fellow" par le UCLA-Amazon Science Hub for Humanity and Artificial Intelligence.

15 février 2024

Wébinaire Sofia Angriman

Exploring particle dynamics in anisotropic and inhomogeneous turbulent flows

Sophia Angriman a obtenu un doctorat en physique à l'université de Buenos Aires, en Argentine, en 2023. Au cours de son doctorat, il s'est principalement concentré sur la dynamique des particules dans les écoulements turbulents, réalisant des expériences et des simulations avec différents types de particules. Il a ensuite rejoint le groupe de physique des fluides de l'université de Twente, aux Pays-Bas, en tant que post-doctorant. Il fait actuellement partie d'une grande équipe qui s'intéresse à la physique de la fonte de la glace, en étudiant notamment comment la dynamique des fluides de la phase liquide interagit avec le solide tout au long du processus de fonte.

08 février 2024

Wébinaire Manuel García-Villalba

Fluid-structure interaction in some bioinspired problems: a numerical study

Manuel García-Villalba est professeur de mécanique des fluides numérique à l'Institut de mécanique des fluides et de transfert thermique de l'Université technique de Vienne (Autriche) depuis 2022. Auparavant, il était professeur associé à l'Universidad Carlos III de Madrid, en Espagne, et a également travaillé à l'Institut de technologie de Karlsruhe, en Allemagne, où il a également obtenu son doctorat. Ses recherches portent sur la mécanique des fluides numérique et ses applications en ingénierie et en biomédecine.

01 février 2024

Webinaire Paolo Errante

Liquid spray injection in a CO2 High Voltage Circuit Breaker

Paolo Errante a obtenu un doctorat en mécanique des fluides au LMFA de l'École Centrale de Lyon en 2020. Sa principale contribution a consisté à développer une méthode d'interpolation innovante, garantissant la cohérence thermodynamique dans les écoulements multiphasiques et multi-espèces. Entre ces deux activités, Paolo a également exploré une technique de quantification de l'incertitude non intrusive pour mieux comprendre et calibrer les sprays évaporatifs lagrangiens. Il a ensuite occupé un poste de post-doctorant de deux ans au LMFA, où il s'est concentré sur l'étude de l'écoulement supersonique turbulent de gaz denses dans un canal. Cette simulation a permis d'identifier les termes d'échelle inférieure à la maille à modéliser, dans le contexte des gaz denses. Les données produites sont mises à disposition pour développer des modèles d'IA pour la CFD. À la fin de ce projet, Paolo s'est lancé dans une aventure post-doctorale d'un an à Cambridge, où son travail était davantage orienté vers la modélisation de la combustion. Pendant cette période, il a construit un algorithme pour l'approche de modélisation Flamelet Generate Manifold, mis en œuvre dans le code NEWT. Aujourd'hui, Paolo Errante travaille au LMFL-L2EP en tant qu'ingénieur de recherche, principalement sur le couplage des techniques d'assimilation de données avec les modèles numériques.

Janvier 2024
25 janvier 2024

Webinaire Eric Lauga

Biological flows inside cells

Eric Lauga est professeur de mathématiques appliquées à l'université de Cambridge et membre du Trinity College, Cambridge. Il est diplômé de l'École polytechnique (France) en 1998 et du Corps des Mines de l'École des Mines de Paris en 2001. Après avoir obtenu une master en mécanique des fluides à l'Université de Paris Pierre et Marie Curie (France) en 2001, il a obtenu un doctorat en mathématiques appliquées à l'Université de Harvard en 2005, où il a travaillé sur la modélisation théorique des phénomènes d'écoulement à l'échelle du micron. Avant de rejoindre Cambridge, il était membre de la faculté du MIT (mathématiques) et de l'université de Californie à San Diego (ingénierie mécanique et aérospatiale). Il est lauréat du prix CAREER de la NSF (2008) et de trois prix de l'American Physical Society : le prix Andreas Acrivos Dissertation Award in Fluid Dynamics (2006), le prix François Frenkiel pour la mécanique des fluides (2015) et le prix Early Career Award for Soft Matter Research (2018). Il est membre de l'American Physical Society. Ses recherches portent sur le développement d'approches théoriques pour modéliser les écoulements visqueux, en particulier dans un contexte biologique, la dynamique des fluides complexes et les problèmes interdisciplinaires en physique de la matière molle. Il a rejoint PRFluids en tant que rédacteur en chef adjoint en 2016, et il en est aujourd'hui le corédacteur en chef.