01 février 2024

Webinaire Paolo Errante

Paolo Errante a obtenu un doctorat en mécanique des fluides au LMFA de l'École Centrale de Lyon en 2020. Sa principale contribution a consisté à développer une méthode d'interpolation innovante, garantissant la cohérence thermodynamique dans les écoulements multiphasiques et multi-espèces. Entre ces deux activités, Paolo a également exploré une technique de quantification de l'incertitude non intrusive pour mieux comprendre et calibrer les sprays évaporatifs lagrangiens. Il a ensuite occupé un poste de post-doctorant de deux ans au LMFA, où il s'est concentré sur l'étude de l'écoulement supersonique turbulent de gaz denses dans un canal. Cette simulation a permis d'identifier les termes d'échelle inférieure à la maille à modéliser, dans le contexte des gaz denses. Les données produites sont mises à disposition pour développer des modèles d'IA pour la CFD. À la fin de ce projet, Paolo s'est lancé dans une aventure post-doctorale d'un an à Cambridge, où son travail était davantage orienté vers la modélisation de la combustion. Pendant cette période, il a construit un algorithme pour l'approche de modélisation Flamelet Generate Manifold, mis en œuvre dans le code NEWT. Aujourd'hui, Paolo Errante travaille au LMFL-L2EP en tant qu'ingénieur de recherche, principalement sur le couplage des techniques d'assimilation de données avec les modèles numériques.
Liquid spray injection in a CO2 High Voltage Circuit Breaker

In modern industrial societies, crucial activities like production, transport, and healthcare rely heavily on electric energy. The electric system, comprising transmission, primary distribution, and secondary distribution networks, ensures a balance between production and consumption. Maintaining standard frequencies and voltages is critical to prevent grid failures and their wide-ranging impacts. High Voltage Circuit Breakers (HVCBs) play a key role in ensuring service continuity. However, environmental concerns with sulfur hexafluoride (SF6) in HVCBs prompt exploration of alternatives. This work discusses a spray injection device using carbon dioxide (CO2) to improve interruption.

01 février 2024, 16h3017h30
LMFL, Bâtiment M6, Cité Scientifique, Villeneuve d'Ascq (accessible également par zoom)

Prochains évènements

Voir l'agenda
04 juillet 2024

HDR Francesco Romano

Stability, mixing and asymptotic modeling in flows with well-separated characteristic length scales

12 juillet 2024

Soutenance Thèse Thomas HURET

Génération en soufflerie d'écoulements cisaillés turbulents représentatifs des écoulements environnementaux de couches limites atmosphériques par des dispositifs passifs