14 avril 2022

Wébinaire Yves Pomeau

Yves Pomeau est un mathématicien et physicien français, directeur de recherche émérite au CNRS et membre correspondant de l'Académie des sciences. Il a fait sa thèse d'état en physique des plasmas à l'Université d'Orsay-France en 1970. Après sa thèse, il a passé un an comme postdoc avec Ilya Prigogine à Bruxelles. Il a été chercheur au CNRS de 1965 à 2006, terminant sa carrière comme DR0 au département de physique de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) (Laboratoire de physique statistique) en 2006. Il a été maître de conférences en physique à l'École Polytechnique pendant deux ans (1982-1984), puis expert scientifique à la Direction générale de l'armement jusqu'en janvier 2007. Il a été professeur à temps partiel au département de mathématiques de l'université d'Arizona, de 1990 à 2008. Il a été chercheur invité aux Laboratoires Schlumberger-Doll (Connecticut, États-Unis) de 1983 à 1984. Il a été professeur invité au MIT en mathématiques appliquées en 1986 et en physique à l'UC San Diego en 1993. Il a été boursier Ulam au CNLS, Los Alamos National Lab, en 2007-2008. Il a écrit 3 livres et publié environ 400 articles scientifiques.
Closure problem for turbulence at very large Reynolds number

Abstract: This is work done with Martine Le Berre on one of the most simple real turbulent flow: the plane Poiseuille flow between two parallel planes driven by a pressure gradient parallel to those planes in the limit of a very large pressure gradient. The theoretical understanding of wall bounded flows like this one often relies on the log-law of von-Karman-Prandtl valid close to the walls. This law introduces the Prandtl length which is itself extrapolated from Boussinesq theory of turbulence. I shall explain how a rational theory of turbulence (inhomogeneous and anisotropic) can be built different of Prandtl and Landau. Applied to Poiseuille flows, this covers both the neighborhood of the wall, and the rest of the channel. Because of the simplicity of the geometry this can be formulated in a rather simple way and the corresponding equations can be solved almost explicitly in the limit of a large Reynolds number, with different approximations in different domains that are matched near the boundaries. This yields in particular the explicit velocity profile with its very thin boundary layers near the walls.

14 avril 2022, 16h3017h30
Contacter Francesco Romano pour le lien.

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.