28 octobre 2021

Webinaire Robert D. Moser

Robert D. Moser est titulaire de la chaire W. A. ​​« Tex » Moncrief Jr. en génie informatique et sciences et est Professeur en mécanique dans les systèmes de fluides thermiques à l'Université du Texas à Austin. Il est directeur du Center for Predictive Engineering and Computational Sciences (PECOS) de l'Oden Institute et directeur adjoint de l'Oden Institute. R.D. Moser a obtenu son doctorat en mécanique de l'Université de Stanford. Avant de venir à l'Université du Texas à Austin, il a été chercheur au Centre de recherche NASA-Ames, puis professeur de mécanique théorique et appliquée à l'Université de l'Illinois. R.D. Moser mène des recherches sur la modélisation et la simulation numérique de la turbulence et d'autres phénomènes complexes d'écoulement de fluide. Il a été leader dans l'utilisation de la simulation numérique directe pour étudier et modéliser les écoulements turbulents, et dans l'application de ces simulations directes au développement de modèles LES. Il a également été actif dans le développement d'approximations numériques à haute résolution très précises pour une utilisation dans la simulation de la turbulence et d'autres écoulements complexes. Enfin, R.D. Moser a travaillé au développement de nouvelles approches pour la validation des modèles numérique et pour évaluer leur fiabilité. Il a étudié des applications à des systèmes aussi divers que les systèmes à plasma, les véhicules de rentrée, les fusées à propergol solide, les véhicules micro-aériens et le système cardiovasculaire humain. Ses recherches sont financées par la National Science Foundation, le U.S. Air Force Office of Scientific Research, le U.S. Department of Energy et la NASA. R.D. Moser est membre de l'American Physical Society et a reçu la médaille de la NASA pour les réalisations scientifiques exceptionnelles.
Modeling and Numerical Discretization in Large Eddy Simulation of Turbulence

Abstract:Large eddy simulation (LES) of turbulence is expected to to be a more accurate and robust modeling approach than Reynolds averagedvNavier-Stokes (RANS) modeling, and indeed, provided sufficient resolution is used, LES can be very reliable. However, for LES to be a practical tool for engineering applications, it is important that it provide reliable model predictions with the coarsest possible resolution. Such coarse resolution in LES introduces a number of challenges in both subgrid modeling and numerical discretization that will be discussed in this talk. These include: 1) modeling the subgrid contribution to the mean Reynolds stress, 2) subgrid modeling in the presence of anisotropic LES resolution, 3) the effects of numerical dispersion on the energy cascade, and 4) the effects of inhomogeneous LES resolution. Also discussed are several modeling strategies to overcome some of these challenges and improve the reliability of coarsely resolved LES.

28 octobre 2021, 16h3017h30
Veuillez contacter F. Romano pour le lien

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.