11 novembre 2021

Wébinaire Mehdi Vahdati

Mehdi Vahdati est le responsable de la division Thermo-Fluides. Il a plus de 30 ans d'expérience dans le développement de modèles numériques pour l'aérodynamique et l'aéroélasticité. Avant d'occuper son poste actuel, il a dirigé le groupe d'aéroélasticité du Rolls-Royce Vibration University Technology Center (VUTC) à Imperial College. Pendant ce temps, son groupe a développé le code d'aérodynamique et d'aéroélasticité AU3D, qui est utilisé sur tous les sites Rolls-Royce (Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne et Inde) comme seul code pour l'analyse aéroélastique. Chaque moteur Rolls-Royce depuis la fin des années 1990 a utilisé ce code au cours de son développement, y compris toute la famille de moteurs Trent, ce qui a permis à Rolls-Royce de réaliser des économies considérables. Il a reçu le poste de chercheur Rolls-Royce à l'Imperial College (première personne à recevoir ce prix) pour mes services à l'entreprise. Il a été partenaire de grands projets de turbomachines au Royaume-Uni et en Europe. Ses sujets de recherche comprennent : le développement d'algorithmes CFD pour les écoulements internes et externes, le développement de modèles numériques d'aéroélasticité (FSI), la modélisation aéroélastique de composants de turbines à gaz (ventilateur, compresseur, turbine et joints), la modélisation de la turbulence à l'aide de l'apprentissage automatique, les applications de l'apprentissage automatique en turbomachines, modélisation aérodynamique et aéroacoustique des drones (UAV), comportement aéroélastique des éoliennes.
Review of Computational Aeroelasticity of Turbomachines

Abstract: Aeroelasticity is a branch of applied mechanics that studies the interactions between the inertial, elastic and aerodynamic forces while an elastic body is exposed to fluid flow. In other words: ‘How does a solid body react to fluid forces acting on it, and how does the flow change in response?’ Unsteady turbulent high-speed compressible flows often give rise to complex aeroelasticity phenomena by influencing the dynamic behaviour of the structures on which they act. Under certain conditions, the energy transfer from the fluid to the structure can cause excessive vibration levels and structural integrity may be compromised. The problem is particularly severe for gas turbines where virtually all blade rows are susceptible to aeroelasticity effects either by inherent self-induced motion (flutter and buffet) or by response to aerodynamic flow distortions and blade wakes (forced response).Along with foreign object damage (FOD), High-Cycle Fatigue (HCF) vibration of aerofoils from Fluid-Solid Interactions (aeroelastic excitation) is a major concern for the safety and reliability of all turbomachinery. With demands for reduced greenhouse gas emissions, the need for cleaner more efficient turbine technology has become critical. To achieve significant improvements in fuel efficiency new novel design concepts are required. The new concepts will usually involve higher aerodynamic loading with lighter and more flexible structures, and hence are more prone to aeroelastic issues. The objective of this lecture is to present aeroelasticity issues and CFD modelling techniques for turbomachinery. The outline of the lecture is:

  • What is aeroelasticity?
  • Examples of aeroelastic events
  • Explain aeroelastic phenomena using a 2D airfoil
  • Basic mechanical vibration
  • Aeroelastic models used in CFD
  • Aeroelastic events for fan blades on aeroengines
11 novembre 2021, 16h3017h30
Contacter F. Romano pour le lien

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.