21 octobre 2021

Wébinaire Joran Rolland

Joran Rolland est Maître de Conférence à l'Ecole Centrale de Lille et au Laboratoire de Mécanique des Fluides de Lille (LMFL) depuis 2020. Il a effectué une thése à l'Ecole Polytechnique de 2009 à 2012 suivi d'un Post-doctorat à l'Insitut du Non Linéaire de Nice de 2012 à 2014. Il a obtenu un poste d'enseignant chercheur temporaire à l'Université de Frankfurt, à Institut Pprime de Poitiers et à l'ENS de Lyon de 2014 à 2020. Ses domaines de recherche couvrent la transition vers la turbulence dans les écoulements de paroi, la bi-stabilité et les évènements extrèmes dans les écoulements géophysiques ainsi que les ondes de gravité dans les écoulements stratifiés en rotation.
Rare collapse and build up of wall turbulence in a hierarchy of models

Abstract: Wall flows such as plane Couette flow or Hagen-Poiseuillle Pipe flow are linearly stable for all Reynolds number.As a consequence, laminar and turbulent flow can coexist in time, space and phase space: they are thus bistable. One important feature of this bistability is that the collapse of turbulence under its own fluctuations or its development under a forcing become very rare when the Reynolds number and the inverse forcing variance are increased. In this presentation, I will show how analytical and numerical rare events methods can be used to greatly accelerate the sampling of events and the study the physical processes that lead to said events. This sheds light on how the turbulent flow departs the self-sustaining process of turbulence to laminarise. Streamwise long laminar holes are formed inside turbulence and extend in the spanwise direction. Locally, this laminarisation happens through the failure of streamwise vortices followed by the decay of velocity streaks.This mechanism may influence the way the lifetime of turbulence depends on the Reynolds number and the streamwise and spanwise sizes of the flow.

References:

  • J. Rolland, Extremely rare collapse and build-up of turbulence in stochastic models of transitional wall flows. Physical Review E 97.2 (2018): 023109.
  • J. Rolland, Collapse of transitional wall turbulence captured using a rare events algorithm. arXiv preprint arXiv:2103.16460 (2021).

Figure: Spatio temporal diagram of contours of one minus the velocity during the collapse of turbulence, in a model of pipe flow (See J. Rolland Phys. Rev. E (2018) for details)

21 octobre 2021, 16h3017h30
Webinaire (Veuillez contacter F. Romano pour le lien)

Prochains évènements

Voir l'agenda
01 décembre 2022

Wébinaire Esteban Ferrer

New avenues in high order fluid dynamics

Esteban Ferrer est professeur de mathématiques appliquées à l'école d'aéronautique (ETSIAE-UPM). Il a obtenu son doctorat à l'université d'Oxford (Royaume-Uni) et possède 20 ans d'expérience industrielle et universitaire dans le développement de techniques numériques pour les problèmes de fluides. Il travaille activement avec l'industrie et coordonne deux projets Européens. Ses principaux intérêts sont les méthodes d'ordre élevé pour la dynamique des fluides, la modélisation de la turbulence, l'apprentissage automatique, l'aéroacoustique pour l'aéronautique et l'énergie éolienne. Il a rédigé plus de 90 articles de journaux et de conférences sur ces sujets.