22 avril 2021

Wébinaire Jerry Westerweel

Jerry Westerweel a obtenu un M.Sc. en physique appliquée en 1988 de l'Université de technologie de Delft, où il a également obtenu un doctorat (diplômé en 1993). Il est ensuite devenu chercheur à l'Académie Royale des Arts et des Sciences des Pays-Bas, et a travaillé comme chercheur invité à l'Université de Stanford, au California Institute of Technology et à l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign. En 2001, il a été nommé professeur à l'Université de technologie de Delft et, depuis 2005, il occupe la chaire de mécanique des fluides à la faculté de génie mécanique, maritime et des matériaux. Ses domaines de recherche sont la turbulence, les écoulements multiphasiques dispersés, la microfluidique, la dynamique des fluides biologiques, les écoulements impulsifs et la dynamique des fluides sportifs. Il est le (co-) auteur d'un manuel sur la vélocimétrie des images de particules et un sur la turbulence. Il est rédacteur en chef de «Experiments in Fluids» depuis 2012.
The hydrodynamics of rowing

Abstract: In order to improve the performance in rowing contests, we built a Ro(w)bot in which we can perform detailed measurements around a 1:2 scale model of an actual rowing blade that moves along a realistic path through water. The set-up allows us to measure both the forces and the impulsive flow by means of time-resolved PIV. We first investigated a more academic case of an accelerating rectangular plate along a straight path, which matches
the first stroke at the start of a race. This showed that the forces during the acceleration phase are considerably higher than for steady motion. Also, it demonstrated that there is an optimal depth below the water surface that maximises the drag force. In the second phase of this study we considered the complete motion of an actual rowing blade. This revealed that the generated impulse is not aligned with the propulsive direction, indicating that the propulsion is suboptimal. A simple adjustment is proposed to optimise the alignment of the leading and trailing edge vortices that achieves an improved alignment of the generated impulse with respect to the motion of the boat

22 avril 2021, 16h3017h30
Wébinaire (contacter F. Romano pour obtenir le lien)

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.