26 novembre 2020

Webinaire Jean-Marc Foucaut

En 1991, Jean-Marc Foucaut obtient son M.S. Génie Mécanique à l'Ecole des Mines Douai (DEA, Université des Sciences et Technologies, Lille) avec un mémoire de Master intitulé "Contribution à l'étude du décollage et de la dispersion des particules". En 1994, il a soutenu son doctorat en Génie Mécanique à l'Ecole des Mines Douai (Doctorat, Université des Sciences et Technologies, Lille) avec une thèse intitulée "Etude expérimentale et théorique des phénomènes de décollage et de saltation de particules dans une couche limite turbulente". Trois ans plus tard, en septembre 1997, il obtient le poste de Maître de Conférence à Centrale Lille. En 2012, il a obtenu son Habilitation à Superviser la Recherche (HDR, Université des Sciences et Technologies, Lille) dans le domaine de recherche de la Mécanique des Fluides avec une thèse sur «l'optimisation de la vélocimétrie par images de particules pour l'étude de la couche limite turbulente». Depuis septembre 2014, il est professeur à Centrale Lille.
Characterization of high Reynolds number boundary layer by means of PIV

Since the study of Klebanoff the zero-pressure-gradient (ZPG) turbulent boundary layer (TBL) is one of the most investigated wall bounded flow. High accuracy ZPG TBL data are of great importance to highlight the influence of new parameters such as roughness, pressure gradient, etc.. However, the true statistics of a ZPG TBL is still often subject to controversies and this is particularly true at high Reynolds numbers. The first point of discrepancy is that it is often quite difficult to compare accurately the different experimental conditions under which a ZPG TBL develops. Comparisons of previous experimental data sets have shown significant discrepancies between different studies even if when the Reynolds number is the same. The quality of the free-stream flow is also of importance as external turbulence level or pressure gradient close to zero can have detrimentally affect the comparison. The classical way to compare results from different studies is to use a judicious scaling and to match the Reynolds numbers. In this case, the difference can come from either the accuracy of the measurement of the statistics, which is generally good, or from scaling parameters such as the friction velocity, which is used to normalize the profiles in the inner region. In the present study, the statistics are measured in the TBL wind tunnel of Lille for 3 nominal free-stream velocities at 3 streamwise stations in order to obtain 9 profiles over a large range of Reynolds numbers by using PIV. The main results will be discussed in the presentation.

26 novembre 2020, 16h3017h30
Contacter Francesco Romano pour le lien du webinar

Prochains évènements

Voir l'agenda
01 décembre 2022

Wébinaire Esteban Ferrer

New avenues in high order fluid dynamics

Esteban Ferrer est professeur de mathématiques appliquées à l'école d'aéronautique (ETSIAE-UPM). Il a obtenu son doctorat à l'université d'Oxford (Royaume-Uni) et possède 20 ans d'expérience industrielle et universitaire dans le développement de techniques numériques pour les problèmes de fluides. Il travaille activement avec l'industrie et coordonne deux projets Européens. Ses principaux intérêts sont les méthodes d'ordre élevé pour la dynamique des fluides, la modélisation de la turbulence, l'apprentissage automatique, l'aéroacoustique pour l'aéronautique et l'énergie éolienne. Il a rédigé plus de 90 articles de journaux et de conférences sur ces sujets.