17 février 2022

Wébinaire Francesco Romanò

Francesco Romanò est Maître de Conférences aux Arts et Métiers. Il a obtenu une licence en 2012 et un master en ingénierie aérospatiale à l'Université de Pise (Italie) en 2012. En 2016, il a obtenu son doctorat en génie mécanique à TU Wien, en Autriche, avec une recherche axée sur la dynamique des fluides, les méthodes numériques et les systèmes dynamiques. Pendant son doctorat, il a également occupé le poste d'assistant universitaire à la TU Wien, où il a enseigné un cours de maîtrise pour les méthodes numériques en dynamique des fluides pendant quatre ans. Après son doctorat, il a continué à être affilié à l'Institut de génie mécanique et de transfert de chaleur, TU Wien, en tant qu'assistant universitaire et chercheur post-doc pendant 1 an et demi, encadrant des étudiants stagiaires, de licence, de master et de doctorat et conservant son activité d'enseignement. En avril 2017, il a déménagé aux États-Unis, où il a obtenu une bourse de recherche au département d'ingénierie biomédicale de l'Université du Michigan, jusqu'en août 2019. Depuis septembre 2019, il a rejoint le département de mécanique des fluides et énergétique aux Arts et Métiers, Lille, où il donne des cours d'aérodynamique, de turbomachines, de transfert thermique et de méthodes numériques. Ses thèmes de recherche incluent le mélange dans les cavités, la théorie du chaos, les écoulements multiphasiques dans les systèmes microfluidiques (écoulements chargés en particules et multi-fluides), les écoulements biologiques, les écoulements non-newtoniens, les écoulements thermo et soluto-capillaires, l'analyse de stabilité, la modélisation mathématique de systèmes complexes multi-échelles et, récemment, le contrôle des écoulements et les turbomachines.
The fluid mechanics of airway closure in the bronchioles

Abstract: The human lung airways are lined by the airway surface liquid (ASL). The ASL is either a layer of mucus or a two-layer liquid film consisting of the serous (outer) and the mucus (inner) layer. Owing to the Plateau-Rayleigh instability, the ASL can lead to airway closure, i.e. the occlusion of the airway due to the formation of a liquid plug. This is typical of distal airways, namely the bronchioles from the 7th generation onwards. In our simulations we focus on the fluid dynamics phenomena occurring during an airway closure, hence we assume the walls of the bronchioles as rigid. We isolate several elements of complexity to well comprehend their standalone effect on the airway closure. Indeed, we consider the airway closure with (i) a single-layer Newtonian clean film, (ii) a two-layer Newtonian clean film (iii) a single-layer surfactant-laden Newtonian film, (iv) a single-layer viscoelastic clean film. Apart from the primary instability leading to airway closure, we focus on the post-coalescence wall stresses and secondary instabilities due to viscoelastic effects.

17 février 2022, 16h3017h30
Veuillez contacter J.-P. Laval ou F. Romano pour obtenir le lien

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.