31 mars 2022

Wébinaire Alexander Oron

Après son doctorat à Technion en 1987, Alexander Orion est parti à Caltech (USA) pour un premier post-doc (1987-1988) suivi d'un second post-doc au "Center for Nonlinear Studies", Los Alamos National Laboratory (USA). Depuis 1990, il est Professeur au département d'ingénierie mécanique du Technion (Israël). Alexander Orion est membre du comité de rédaction de Acta Mechanica et membre du comité consultatif pour les séries de conférences: IMA (International Marangoni Association) et BIFD (Bifurcations and Instabilities in Fluid Dynamics). Ses recherches portent sur les instabilités hydrodynamiques, les instabilités des films liquides minces, les équations d'évolution non linéaires, la mécanique des fluides dans les environnements de faible gravité et de microgravité, les problèmes de frontières libres en hydrodynamique ou les simulations numériques de phénomènes non linéaires en hydrodynamique.
Buoyancy instability in a liquid layer subjected to an oblique temperature gradient

Abstract: We investigate the temporal and spatiotemporal buoyancy instabilities in a horizontal liquid layer supported by a poorly conducting substrate and subjected to an imposed oblique temperature gradient (OTG) with the horizontal and vertical components, denoted as HTG and VTG, respectively. The general linear stability analysis (GLSA) reveals a strong stabilizing effect of the HTG on the instabilities introduced by the VTG for Prandtl numbers Pr >1 via inducing an extra vertical temperature gradient opposing the VTG through the energy convection. For Pr <1, a new mode of instability arises as a result of a velocity "jump" in the liquid layer caused by cellular circulation. A long-wave weakly nonlinear evolution equation governing the spatiotemporal dynamics of the temperature perturbations is derived. The spatiotemporal stability analysis reveals the existence of the convectively unstable long-wave regime due to the presence of the HTG. The weakly nonlinear stability analysis reveals the supercritical type of bifurcation changing from pitchfork in the presence of a pure VTG to the Hopf bifurcation in the presence of the OTG. Numerical investigation of the spatiotemporal dynamics of the layer in the weakly nonlinear regime reveals the emergence of traveling-wave regimes propagating in the direction of the HTG and whose phase speed depends on Pr. In the case of a small but nonzero Biot number, the wavelength of these traveling waves is larger than that of the fastest growing mode obtained from the GLSA.

31 mars 2022, 16h3017h30
Webinaire: veuillez contacter F. Romano ou J.-P Laval pour obtenir le lien

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.