22 mai 2019

Séminaire Vincent Mons

Vincent Mons est Ingénieur à l'ONERA DAAA/MAPE
Assimilation de données pour l’augmentation de mesures expérimentales

Afin de combler les lacunes inhérentes aux approches expérimentale et numérique en mécanique des fluides, l’assimilation de données est de plus en plus employée en sciences de l’ingénieur. D’une part, elle permet d’étendre la résolution spatiale et temporelle de mesures expérimentales. D’autre part, elle peut être utilisée pour augmenter la fidélité de simulations numériques. Au cours de cette présentation, différentes applications de l’assimilation seront exposées en considérant des
écoulements de complexité croissante. En particulier, l’utilisation de l’assimilation de données pour l’augmentation de mesures PIV/PTV sera présentée. Concernant des aspects plus méthodologiques, on discutera et comparera les grandes approches d’assimilation de données en vue d’applications intensives. Enfin, le problème d’optimisation de la mesure sera discuté afin d’aider à la conception de dispositifs expérimentaux permettant de tirer au maximum profit des capacités de reconstruction de l’assimilation de données.

Séminaire Vincent Mons

22 mai 2019, 14h0015h00
Bâtiment M6, Villeneuve d'Ascq, Cité Scientifique

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.