15 février 2018

Séminaire Jan F.G. SCHNEIDERS

Jan F.G. Schneiders est docteur de TU Delft, The Netherlands
Resolving Vorticity and Dissipation in Volumetric Turbulent Boundary Layer Measurements using Data Assimilation

A volumetric data assimilation technique for is discussed and applied to volumetric turbulent boundary layer measurements to resolve vorticity and dissipation. The technique couples the Navier- Stokes equations in vorticity-velocity formulation with PTV wind tunnel measurements. Recent turbulent boundary layer studies using volumetric PIV (e.g. tomographic PIV) have stumbled upon the spatial resolution limitations of such measurements. Velocity fluctuations are typically dominated by large-scale events, which can be resolved even with a relatively coarse spatial resolution achievable by tomo-PIV. However, components of the velocity gradient tensor, which govern vorticity and energy dissipation, act at smaller scale and thus require a higher spatial resolution.

15 février 2018, 13h3014h30
Salle de réunion, Batiment M6, Campus de Villeneuve d'Ascq

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.