13 juin 2022

HDR Joran Rolland

HDR defense of Joran Rolland, Assistant Professor at Centrale Lille Institut
Evènements rares et ondes dans les modèles et les écoulements turbulents
Abstract:

Cette habilitation à diriger des recherches présente des travaux que j’ai réalisés pendant la décennie qui a suivi la soutenance de ma thèse. Au niveau thématique, elle présente l’étude de deux grands types d’écoulement : de la turbulence de paroi transitionnelle et des écoulements géophysiques. Dans ces écoulements, j’ai principalement été intéressé par les renversements rares de circulation à grande échelle ainsi que par l’émission de petites structures de type ondes. Pour ce faire, j’ai contribué à la conception de méthodes de simulations d’évènements rares qui peuvent particulièrement accélérer le calcul numérique des trajectoires de retournement ainsi que de leur probabilité d’occurrence. J’ai discuté les résultats de ces simulations à l’aide de descriptions théoriques des évènements rares, souvent en utilisant une formulation de grandes déviations. En parallèle, j’ai conçu des modèles probabilistes semi empiriques qui ont permis de prédire quantitativement ou qualitativement des retournements rares ainsi que de la turbulence transitionnelle. Ces travaux ouvrent des perspectives sur l’étude de la bistabilité que j’ai débuté au LMFL

Avis de soutenance

13 juin 2022, 14h0017h00
Batiment M6, Blv Paul Langevin, Cité Scientifique, Villeneuve d'Ascq

Prochains évènements

Voir l'agenda
08 décembre 2022

Webinaire Fabian Denner

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse

Fabian Denner a obtenu son doctorat à l'Imperial College de Londres en 2013 sur les méthodes numériques pour les écoulements multiphasiques avec tension de surface, suivi d'un post-doc à l'Imperial College. En 2015, Fabian a obtenu une bourse prestigieuse du Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC) du Royaume-Uni, avec laquelle il a poursuivi ses travaux fructueux sur les écoulements avec tension de surface et a étendu ses recherches à de nouveaux domaines, tels que les écoulements compressibles et chargés de tensioactifs. Depuis 2018, Fabian est professeur junior de modélisation des écoulements multiphasiques à l'Otto-von-Guericke-Université de Magdebourg (Allemagne). Ses recherches tournent autour du développement de méthodes numériques et d'outils logiciels pour prédire les écoulements multiphasiques, et de l'application de ces méthodes pour répondre aux questions liées à la physique et aux applications de ces écoulements. Actuellement, les travaux de Fabian se concentrent sur les écoulements interfaciaux avec des surfactants, les écoulements viscoélastiques, les écoulements multiphasiques dans les applications biomédicales, ainsi que sur la cavitation et l'acoustique.