4 à 5 mois

Stage: Etude expérimentale de l’étalonnage de sonde anémométrique en soufflerie

Stage pourvu

L’unité Expérimentation et Limite de Vol opère des installations expérimentales de type souffleries et un ensemble de techniques de mesures associées. L’unité travaille essentiellement sur des problématiques basses vitesses, dans le domaine des écoulements incompressible. Parmi les techniques de mesure employées, les sondes anémométriques sont couramment utilisées, en particulier les sondes à 5 ou 7 trous, permettant de mesurer le module et la direction de la vitesse.
Le centre de l’ONERA Lille a historiquement développé des sondes anémoclinométriques, par exemple l’anémoclinomètre IMFL (Institut de mécanique des fluides de Lille) qui est une sonde de forme sphérique, permettant la mesure de la vitesse locale en module et en direction. C’est donc à la fois une sonde de vitesse
et un clinomètre double. Tout instrument de mesure doit être étalonné afin de relier la quantité mesurée par l’instrument à une donnée physique de référence. De même l’étalonnage d’une sonde permet de connaître les valeurs de sensibilité de l’instrument, dépendant des imperfections géométriques sur la forme ou la position des trous. L’unité ELV dispose d’une soufflerie dédiée à cette opération d’étalonnage de sonde anémométrique. La soufflerie S45 est une soufflerie de type Eiffel à retours, à axe horizontal et de veine carrée de section 0,45 x 0,45 m. La soufflerie est munie d’un mécanisme alpha/béta permettant le calage angulaire de la sonde
dans différents plans en centre veine, tout en tournant autour d’un point fixe. Le pilotage de la soufflerie et du dispositif d’étalonnage ont fait l’objet d’un protocole d’essai élaboré il y a plusieurs années mais qui ne sont plus fonctionnels aujourd’hui.

L’objectif du stage est de redonner à l’unité la capacité d’étalonnage de ses sondes anémométriques dans le domaine des basses vitesses. Pour cela le stagiaire sera amené à prendre en main le système de pilotage de la soufflerie S45 ainsi que son système d’acquisition, aujourd’hui développé sous environnement graphique LabView. Ce système d’acquisition n’étant plus maintenu, une contribution à la programmation pourra être nécessaire selon le besoin identifié. Dans un second temps, le mécanisme de calage angulaire devra être revérifié et son fonctionnement validé. Des capteurs reliés à un laboratoire de métrologie serviront de référence. Enfin, le stagiaire fera des étalonnages de sondes anémométriques existantes suivant le protocole expérimental qu’il aura remis en état opérationnel. Le stagiaire devra participer aux campagnes expérimentales et interagir avec les collaborateurs de l’unité œuvrant dans les autres installations expérimentales, tout en ayant une bonne autonomie dans son travail. Il est attendu de bonnes connaissances en mécanique des fluides, un goût avéré pour la programmation et pour l’instrumentation.

Jacques Pruvost - Contacter
ONERA
5, rue des Fortifications, CS 90013
59045 Lille Cedex
Département
Aérodynamique, Aéroélasticité, Aéroacoustique

Offres d'emploi

Voir plus d'offres

Ingénieur en calcul scientifique

L'ENSAM campus de Lille est à la recherche d'un ingénieur en calcul scientifique. Le poste sera effecté au Service commun d’Assistance Technique à l’Enseignement et à la Recherche (SATER) de l'ENSAM campus de Lille. Le candidat contribuera à la structuration et aux développements des activités des laboratoires LMFL et L2EP dans le domaine de la simulation numérique en Mécanique des Fluides (LMFL) et en Electromagnétisme (L2EP)